Recherche

  Articles contenants :
et
et


  Traitant du sujet :
  
  

Lettre d'information

Télécharger les lettres d'information  
Télécharger toutes les
lettres d'information


Recevoir la lettre d'information
par mail :

* champ obligatoire






captcha


Télécharger Adobe Reader
 


Seniors : Généralités : Données de cadrage/indicateurs

Vieillissement : remise du rapport vivre ensemble plus longtemps - Centre d'analyse stratégique. 6 juillet 2010.

> article du 12-07-2010

Mardi 6 juillet 2010, M. Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d’analyse stratégique a remis a Mme Nathalie Kosciusko-Morizet, Secrétaire d’État à la Prospective et au Développement de l’Économie numérique le rapport : « Vivre ensemble plus longtemps : enjeux et opportunités pour l’action publique du vieillissement de la population française» (voir document joint).

 Le rapport comporte quatre parties :

  1. Réflexion sur ce que signifient la vieillesse et le processus du vieillissement;
  2. Examen de la situation du marché de l'emploi face au vieillissement;
  3. Comment les politiques publiques doivent s'adapter afin de mieux répondre aux besoins des personnes âgées;
  4. Les conséquences sur les rapports intergénérationnels du vieillissement.

Considérant le vieillissement de la population française comme "un phénomène majeur, qui sera amené à s'accélérer de façon très importante d'ici à 2035" et qui "va transformer profondément la société en modifiant sa structure d'âge", le Centre d'analyse stratégique formule dix propositions afin d'agir sur les conséquences de ce processus "inéluctable".

Proposition 1 : Encourager dans les travaux statistiques et universitaires la référence à des groupes d’âge plus conformes aux réalités actuelles, en différenciant les seniors des personnes âgées avant et après 75 ans.

Proposition 2 : Renforcer l’éducation pour la santé dès le plus jeune âge dans le cadre de la scolarité, notamment par l’apprentissage d’une bonne hygiène de vie.

Proposition 3 : Lutter contre les inégalités d’accès à la formation continue tout au long de la carrière par le renforcement des droits à formation, en responsabilisant plus encore l’employeur.

Proposition 4 : Responsabiliser davantage encore les entreprises quant à l’amélioration des conditions de travail en réformant le système de couverture des ATMP.

Proposition 5 : Sensibiliser les PME au « design universel » pour concevoir des produits utilisables facilement par tous, en favorisant la création de centres d’expérimentation afin de vérifier la compatibilité des produits pour les personnes âgées et handicapées.

Proposition 6 : Renforcer la coordination des différents responsables sanitaires et sociaux en développant des contractualisations entre acteurs.

Proposition 7 : Infléchir la stratégie française en matière de logement en rééquilibrant les efforts entre constructions neuves et réhabilitation du stock de logements existants, et entreprendre un recensement systématique des logements adaptés pour faciliter la mobilité.

Proposition 8 : Engager une réflexion sur un rapprochement des métiers de l’aide aux personnes âgées, aux personnes handicapées et de la petite enfance (formation, création de « passerelles » entre métiers).

Proposition 9 : Sensibiliser les entreprises et les assureurs aux difficultés rencontrées dans le travail ou la vie privée par les aidants familiaux (assouplissements d’horaires, télétravail, dispositifs d’information, programmes de coordination de soins gériatriques, etc.).

Proposition 10 : Faire des CLIC et des MAIA de véritables guichets uniques en matière de dépendance en diversifiant l’information proposée et en améliorant leur accessibilité.

 

Source : www.strategie.gouv.fr/article.php3


par : Hakim EL FATTAH




 

Commentaire sur l'articleRéponse(s) à l'article



 
 
Retour à l'accueil de Dialogue social.fr

Institut du travail - Université Robert Schuman à Strasbourg

Université de Strasbourg