Recherche

  Articles contenants :
et
et


  Traitant du sujet :
  
  

Lettre d'information

Télécharger les lettres d'information  
Télécharger toutes les
lettres d'information


Recevoir la lettre d'information
par mail :

* champ obligatoire






captcha


Télécharger Adobe Reader
 


Seniors : Généralités : Données de cadrage/indicateurs

Etude/Observatoire Cegos : les salariés âgés de 50 à 65 ans et le travail-regards croisés des DRH et des seniors.

> article du 06-07-2010

L'Observatoire Cegos www.cegos.fr/Pages/default.aspx a publié, le 24 juin 2010, les résultats d'une étude menée en mai dernier auprès des salariés seniors.

Quel est pour eux le job idéal ? Comment envisagent-ils leur fin de carrière ? Souhaitent-ils encore évoluer et vers quels types de postes ? Sont-ils attachés à la retraite à 60 ans ? Ont-ils peur de la retraite ? Comment envisagent-ils la vie après le travail ?

Pour répondre à ces questions, l’Observatoire Cegos a interrogé 1000 salariés de 50 à 65 ans et croisé leurs réponses avec celles de 128 DRH d’entreprises.

L'étude fait appraître, en premier lieu, que "les seniors veulent continuer à évoluer professionnellement sans pour autant y croire vraiment". En effet, une très large majorité des seniors (69%) se dit satisfaite de son travail actuel. Ils sont même plus nombreux (79%) à s'affirmer attachés à leur entreprise.

Ce qu’ils recherchent dans leur poste aujourd’hui ? Avant tout du plaisir (à 59%) et du bien être au travail (47%). Améliorer leur rémunération n’arrive qu’en second plan (36%).

L'étude déplore que les DRH envisagent les choses différemment : ils attendent avant tout des seniors qu’ils transmettent leurs compétences (79%) et conseillent les plus jeunes (66%).

Mais, il ne s'agit pas là du seul point où un décalage entre seniors et DRH est perceptible puisque s'agissant de l'évolution professionnelle, bien qu'elle soit souhaitée par les seniors, l'étude nous apprend que ces derniers sont peu (23%) à croire qu'elle aura vraiment lieu. Un constat d'autant plus frappant que les DRH sont beaucoup plus positifs, puisque les 2/3 d'entre eux affirment favoriser l'évolution professionnelle des plus de 50 ans.

Un deuxième enseignement se dégage de cette étude, à savoir que "les DRH ne répondent visiblement pas aux aspirations des 50-64 ans". Ainsi, les DRH ont le sentiment d’avoir beaucoup travaillé sur le sujet, notamment via l’entretien de seconde partie de carrière (93% des DRH affirment l’avoir mis en place), des propositions de tutorat (70%) ou encore le bilan de compétences (61%). Autant d’actions qui conduisent 2/3 des DRH à dire qu’ils ont pris en compte les aspirations des Séniors.
Ce sentiment n’est pourtant partagé que par ¼ des salariés interrogés : 68% des séniors pensent que leur entreprise ne prend pas en compte leurs souhaits !

En troisième lieu, les seniors sont loués pour leur expérience mais ils sont exigeants avec leur management. L'étude montre, d'une part, que les DRH apprécient les seniors pour leur capacité à résoudre rapidement des problèmes grâce à leur expérience (63%) et pour leur facilité à prendre du recul dans les situations délicates (56%). Mais interrogés sur les inconvénients liés à l’âge, 2/3 des DRH pensent que les 50/65 ans éprouvent un sentiment d’usure et de lassitude. D'autre part, que les seniors reconnaissent que leur rapport à l’autorité a changé avec le temps (71%). Ils reconnaissent avant tout l’autorité de compétences et se sentent en droit de remettre en question les décisions hiérarchiques.

Enfin, pour les seniors, la retraite, c'est la liberté! Aussi, ils sont farouchement opposés (à 66%) au report de la retraite à 62 ans. Pour autant, pratiquement un quart d’entre eux (23%) envisage de poursuivre une activité professionnelle pendant sa retraite.
Même s’ils ont bien conscience de la baisse de revenus qui les attend (à 64%), les seniors appréhendent leur après-carrière avec sérénité : pour eux, la retraite est avant tout synonyme de liberté (66%), de renouveau (51%) voire même de joie (31%). Seuls 11% d’entre eux se déclarent inquiets.

Étude complète :  www.cegos.fr/EspacePresse/Documents/50%2065%20ans%20et%20le%20travail%20DEF.pdf


par : Hakim EL FATTAH


Documents jointsDocuments joints




 

Commentaire sur l'articleRéponse(s) à l'article



 
 
Retour à l'accueil de Dialogue social.fr

Institut du travail - Université Robert Schuman à Strasbourg

Université de Strasbourg