Recherche

  Articles contenants :
et
et


  Traitant du sujet :
  
  

Lettre d'information

Télécharger les lettres d'information  
Télécharger toutes les
lettres d'information


Recevoir la lettre d'information
par mail :

* champ obligatoire






captcha


Télécharger Adobe Reader
 


Seniors : Seniors : cessation anticipée d'activité : Données de cadrage

Les préretraites publiques en 2008 en baisse continue.

DARES: Informations Premières Synthèses. Juin 2009.

> article du 02-07-2009

 

Une étude de la DARES, portant sur les dispositifs de préretraites,  vient de confirmer la tendance observée depuis 2003 à savoir la forte dinimution des entrées en préretraite des salariés seniors.

Ainsi, au cours de l'année 2008, 8260 personnes du secteur privé sont entrées dans un dispositif de préretraite publique, en France métropolitaine soit un recul de 21% par rapport à 2007. En baisse depuis 2003, sous l'effet de resserrement des conditions d'accès et du financement public, ces entrées sont dix fois plus faibles qu'à la fin des années 1990.

Les préretraites permettent aux salariés seniors, sous certaines conditions, de cesser leur activité avant leur départ en retraite, tout en conservant un revenu.

Depuis la loi du 21 août 2003 sur la réforme des retraites, et, plus récemment, avec le Plan national d'action concerté pour l'emploi des seniors en 2006 et les réformes mises en oeuvre en 2007-2008, les politiques de l'emploi visent à promouvoir l'offre et la demande de main d'oeuvre de salariés âgés. Ainsi, la plupart des dispositifs de préretraites ont été peu à peu soit restreints (CATS, AS-FNE dans le secteur privé, CPA dans la fonction publique), soit mis en extinction ou non prorogés (ARPE et PRP dans le secteur privé, CFA dans la fonction publique). Les préretraites "maison", quant à elles, sont plus lourdement taxées.

En 2008, 72% des entrées sont le fait des cessations anticipées des travailleurs de l'amiante (CAATA). Viennent ensuite les entrées en allocation spéciale du fonds national pour l'emploi (AS-FNE, 23%), et en cessation anticipée de certains travailleurs (CATS, 5%).

Conséquence de la diminution continue des entrées, les effectifs de préretraités ne cessent de se réduire. Fin 2008, 62400 salariés du secteur privé sont en préretraite publique, contre 81100 en 2007 et 222100 en 1998.

 


par : Hakim EL FATTAH




 

Commentaire sur l'articleRéponse(s) à l'article



 
 
Retour à l'accueil de Dialogue social.fr

Institut du travail - Université Robert Schuman à Strasbourg

Université de Strasbourg

LOGO-DIRECCTE.gif