Recherche

  Articles contenants :
et
et


  Traitant du sujet :
  
  

Lettre d'information

Télécharger les lettres d'information  
Télécharger toutes les
lettres d'information


Recevoir la lettre d'information
par mail :

* champ obligatoire






captcha


Télécharger Adobe Reader
 


Seniors : Seniors : cessation anticipée d'activité : Données de cadrage

La dispense de recherche d'emploi en 2007: des effectifs en baisse

DARES, Nouvelles informations.

> article du 18-05-2009

Fin 2007, 383 400 personnes bénéficiaient d'une dispense de recherche d'emploi (DRE) tout en restant indemnisées par le régime d'assurance chômage ou le régime de solidarité, contre 410 000 fin 2006, soit une baisse de 6 %.

Selon la Dares, cette évolution s'explique par un moindre recours à la DRE dû en partie à l'amélioration de la situation du marché du travail. Le nombre de demandeurs d'emploi seniors en fin de mois a ainsi diminué de 9 % entre décembre 2006 et décembre 2007.

Autre tendance observée : le recul du nombre d'entrées dans le dispositif. Alors que 161 340 personnes sont entrées en DRE en 2006, elles ne sont plus que 150 270 en 2007, soit 11 070 personnes de moins (- 7 %).

La synthèse suggère que le recul du nombre d'entrées en DRE devrait se poursuivre, dans la mesure où la loi du 1er août 2008 prévoit un resserrement progressif des conditions d'entrées en DRE à partir de 2009, puis la suppression du dispositif en 2012.


La part des dispensés de recherche d'emploi bénéficiaires du régime d'assurance chômage diminue en 2007, représentant 53 % de l'ensemble des DRE, contre 58 % en 2006 et de plus en plus de dispensés sont pris en charge par le régime de solidarité. Selon la Dares, cette évolution peut s'expliquer par la poursuite des effets de la convention d'assurance chômage de 2004, qui a globalement réduit les durées d'indemnisation des personnes de 50 ans et plus.

Les dispensés de recherche d'emploi sont plus nombreux qu'auparavant à percevoir de faibles montants d'allocation : 29 % des personnes en DRE perçoivent, en 2007, une allocation inférieure à 450 € par mois, contre 26 % en 2006 et 21 % en 2005. Les femmes sont plus présentes que les hommes dans les tranches d'allocation les plus basses.

Enfin, certaines caractéristiques des dispensés de recherche d'emploi indemnisés ne varient guère d'une année sur l'autre. Ainsi, plus de la moitié (52,8 %) sont âgées de 58 à 60 ans. La part des femmes (51,8 %) est légèrement supérieure à celle des hommes (48,2 %). Les employés qualifiés (28,8 %) et les ouvriers non qualifiés (19,3 %) sont toujours les plus représentés.

 


par : Tiphaine GARAT




 

Commentaire sur l'articleRéponse(s) à l'article



 
 
Retour à l'accueil de Dialogue social.fr

Institut du travail - Université Robert Schuman à Strasbourg

Université de Strasbourg

LOGO-DIRECCTE.gif