Recherche

  Articles contenants :
et
et


  Traitant du sujet :
  
  

Lettre d'information

Télécharger les lettres d'information  
Télécharger toutes les
lettres d'information


Recevoir la lettre d'information
par mail :

* champ obligatoire






captcha


Télécharger Adobe Reader
 


Seniors : Seniors : cessation anticipée d'activité : Données de cadrage

Le succès des départs anticipés pour longue carrière (septembre 2005)

> article du 12-06-2006

On ne peut que constater le succès des départs anticipés (pour longue carrière) dans le secteur privé : 211 457 salariés ont pu partir en retraite sans pénalité avant 60 ans depuis le 1er janvier 2004, dont 87 000 sur les 11 premiers mois de cette année. Le nombre total de départ en 2005 devrait atteindre 105 000.

La CNAV estime le nombre de départs anticipés à 450 000 d’ici 2008. Le rythme devrait alors se ralentir à 30 000 par an.

Dans le même temps, le dispositif ne fait pas recette dans la fonction publique. Alors que le gouvernement avait évoqué 15 000 départs de fonctionnaires ayant commencé à travailler très jeunes en 2005, le ministère de la fonction publique ne constate que « quelques centaines » de bénéficiaires effectifs pour les trois fonctions publiques ( Etat, collectivités territoriales, hôpitaux), « en dépit d’une forte accélération du nombre de départ depuis septembre »(Seulement 450 fonctionnaires ayant commencé à travailler très jeunes ont bénéficié, au 1er semestre de l’année 2005, de cette possiblité ouverte depuis le 1er janvier 2005 dans la fonction publique). Cet echec est lié au fait qu’en 2005, seuls les fonctionnaires fêtant leur 59 ans, donc nés en 1946, étaient concernés (la barre était placé d’entrée à 56 ans dans le privé), et que le dispositif concurrent du congé de fin d’activité (CFA), en voie d’extinction, concerne justement encore la génération des 59 ans. A partir du premier juillet 2006, l’accès à la retraite anticipée sera ouvert aux fonctionnaires ayant commencé à travailler avant 16 ans et justifiant de quarante et un ans de cotisations.


par : Tiphaine Garat


Documents jointsDocuments joints




 

Commentaire sur l'articleRéponse(s) à l'article



 
 
Retour à l'accueil de Dialogue social.fr

Institut du travail - Université Robert Schuman à Strasbourg

Université de Strasbourg

LOGO-DIRECCTE.gif