Recherche

  Articles contenants :
et
et


  Traitant du sujet :
  
  

Lettre d'information

Télécharger les lettres d'information  
Télécharger toutes les
lettres d'information


Recevoir la lettre d'information
par mail :

* champ obligatoire






captcha


Télécharger Adobe Reader
 


Pénibilité et conditions de travail : Risques psychosociaux

Centre d'analyse stratégique : Entretiens d'évaluation et bien-être au travail.

Note d'analyse n° 239, septembre 2011.

> article du 10-11-2011

Le Centre d'analyse stratégique a publié en septembre une note d'analyse qui dresse un état des lieux de la question de l’évaluation des salariés, de sa place dans la politique des ressources humaines des entreprises et de ses effets sur leur bien-être. 

Les auteurs de cette note, Mme Salima Benhamou et M. Marc-Arthur Diaye, mettent en évidence l'importance considérable acquise par l'évaluation des salariés dans les entreprises qui doivent évoluer dans un "environnement de plus en plus compétitif, qui leur impose une gestion plus pointue de leurs ressources humaines, davantage orientées vers la performance, le management par objectifs et la gestion des compétences-clés".

Ce qui se traduit par des systèmes d'évaluation critiqués par les représentants des salariés comme étant excessivement subjectifs, peu transparents voire même discriminants et qui plus est peuvent conduire à une dégradation de la santé psychique et des conditions de travail des salariés. 

Le CAS propose dans cette note un diagnostic objectif du dispositif de l'évaluation des salariés.

Propositions du CAS : 

Axe 1 : Consolider l’entretien d’évaluation en tant que pratique de ressources humaines essentielle, en limitant les risques et les contentieux.

  • Veiller à ce que les critères comportementaux utilisés pour l’évaluation soient en lien avec l’activité professionnelle.
  • Clarifier les procédures de consultation des institutions représentatives du personnel (sans obligation de consultation systématique du Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail par l’employeur).
  • Créer une certification des entretiens d’évaluation.

Axe 2 : Renforcer le rôle du manager de proximité, qui doit disposer de réelles marges de manœuvre, tout en apportant des garanties aux salariés.

  • Former les managers de proximité à la pratique de l’entretien d’évaluation.
  • Améliorer l’information des salariés.
  • Mettre en place des procédures d’appel pour les salariés.

 

Source : Centre d'analyse stratégique 

 


par : Hakim El Fattah




 

Commentaire sur l'articleRéponse(s) à l'article



 
 
Retour à l'accueil de Dialogue social.fr

Institut du travail - Université Robert Schuman à Strasbourg

Université de Strasbourg

LOGO-DIRECCTE.gif