Recherche

  Articles contenants :
et
et


  Traitant du sujet :
  
  

Lettre d'information

Télécharger les lettres d'information  
Télécharger toutes les
lettres d'information


Recevoir la lettre d'information
par mail :

* champ obligatoire






captcha


Télécharger Adobe Reader
 


Pénibilité et conditions de travail : Risques psychosociaux

Etude/Dares : les pathologies liées au travail vues par les travailleurs.

T. COUTROT, D. WALTISPERGER, Dares, Analyses, novembre 2010-n° 080.

> article du 10-12-2010

Dans une étude analytique publiée le 30 novembre 2010, la Dares fait le point sur les problèmes de santé chroniques qui peuvent être bénins, sérieux ou grave; elle s'appuie sur les résultats de l'enquête menée par l'Insee en 2007 dans le cadre du module européen "Santé, Handicap et Travail"¹.

Cette dernière avait montré que parmi les personnes en emploi qui signalent un problème chronique de santé - qu'il soit bénin, sérieux ou grave -, une sur deux estime qu'il est "causé ou aggravé par le travail".

Les deux tiers des travailleurs déclarant une affection chronique jugée "la plus grave", estiment que celle-ci leur cause "une gêne ou des difficultés"² dans la vie courante. La Dares indique que les gênes signalées sont plus fréquentes lorsque le problème de santé est associé par les personnes à leur travail. 

La Dares met en évidence un autre aspect de cette question à savoir que les actifs exposés à des pénibilités dans leur travail font beaucoup plus souvent un lien entre celui-ci et leur problème de santé. Ainsi, parmi les personnes en emploi dont le problème de santé le plus grave est chronique, 24% disent que celui-ci est une affection lombaire ou articulaire "causée ou aggravée" par leur travail. 

L'étude montre enfin que la fréquence des pathologies chroniques "causées ou aggravées par le travail" augmente avec le nombre de pénibilité subies dans le travail. 

Quelle est la pertinence des corrélations ainsi faites entre pénibilité perçue et problèmes de santé identifiés par les travailleurs comme liés à leur travail? Pour la Dares, l'enquête précitée est purement déclarative; seules des études épidémiologiques seraient à même de démontrer de tels liens.

 

 

 

 

 

¹ L’enquête Santé, Handicap et Travail est un module ad hoc demandé en 2007 par l’Office statistique européen (Eurostat) en complément à l’enquête européenne sur la force de travail (LFS) ; elle repose en France sur l’enquête Emploi en continu de l’Insee. Elle s’adressait aux personnes âgées de 15 ans et plus, vivant en ménages ordinaires, interrogées en face à face lors du sixième et dernier passage de l’enquête Emploi de 2007. Les personnes vivant en collectivité, en particulier les personnes handicapées vivant en institutions spécialisées, n’ont pas été interrogées. Le champ couvert par la présente étude est l’ensemble des actifs occupés, c’est-à-dire un échantillon de 14 000 personnes en emploi au moment de l’enquête. Source : Dares.

² Les "gênes ou difficultés" dans la vie courante peuvent être de trois sortes : gêne dans le travail, gêne dans les déplacements, gêne dans les gestes quotidiens. Source : Dares.


par : Hakim El Fattah




 

Commentaire sur l'articleRéponse(s) à l'article



 
 
Retour à l'accueil de Dialogue social.fr

Institut du travail - Université Robert Schuman à Strasbourg

Université de Strasbourg

LOGO-DIRECCTE.gif