Recherche

  Articles contenants :
et
et


  Traitant du sujet :
  
  

Lettre d'information

Télécharger les lettres d'information  
Télécharger toutes les
lettres d'information


Recevoir la lettre d'information
par mail :

* champ obligatoire






captcha


Télécharger Adobe Reader
 


Les faiblesses des services de santé au travail interentreprises (SSTI) et les recommandations pour les améliorer (rapport Igas)

> article du 23-06-2020

Dans le cadre de son programme annuel d’activité, l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) a procédé à une évaluation des services de santé au travail interentreprises (SSTI). « Face aux critiques visant la gouvernance, la qualité ou le coût des prestations des SSTI », l’inspection s’est engagée à évaluer « concrètement et objectivement leurs forces et faiblesses ».

Le rapport qui en résulte, publié le 2 juin 2020, pointe une série de lacunes et de faiblesses : une gouvernance spécifique des SSTI souffrant d’un investissement insuffisant des partenaires sociaux et d’un système de contrôles externes limités, une hétérogénéité dans l’accomplissement de leurs missions malgré les reformes visant le développement de la prévention et de la pluridisciplinarité des interventions, une justification difficile de la dispersion et fixation du montant des cotisations, un freinage de l’amélioration de leurs actions en raison de l’absence d’une tête de réseau et d’un pilotage inopérant et non coordonné.

Face à ces constats, l’Igas formule une série de recommandations, articulées autour de 5 axes majeurs : l’accroissement de la qualité du service rendu par les SSTI, l’optimisation de leurs ressources et de leur fonctionnement, l’amélioration de la transparence de leur gestion, le renforcement du pilotage et de la coopération avec les acteurs de la prévention, ainsi que la mise en place d’un système d’information permettant le partage de données entre SSTI.

Vous trouverez, ci-après, la version intégrale du rapport Igas nº 2019070R1, Evaluation des services de santé au travail interentreprises, 2 juin 2020.


par : Evdokia Maria Liakopoulou




 
 
Retour à l'accueil de Dialogue social.fr

Institut du travail - Université Robert Schuman à Strasbourg

Université de Strasbourg

LOGO-DIRECCTE.gif