Recherche

  Articles contenants :
et
et


  Traitant du sujet :
  
  

Lettre d'information

Télécharger les lettres d'information  
Télécharger toutes les
lettres d'information


Recevoir la lettre d'information
par mail :

* champ obligatoire






captcha


Télécharger Adobe Reader
 


Télétravail en confinement : les résultats de la première vague de l'étude par Malakoff Humanis

> article du 12-05-2020

 

 

Le 6 mai 2020, Malakoff Humanis a présenté les résultats de la première vague de son étude Télétravail en confinement. Ils viennent compléter les résultats de l’étude barométrique annuelle réalisée depuis 2017 (v. publication du 19 mars 2020). 

 

Pour cette occasion, un échantillon représentatif de 1010 salariés d’entreprises du secteur privé d’au moins 10 salariés a été choisi. Les réponses au sondage ont été recueillies par internet du 15 au 20 avril 2020.

 

 

  • Qui sont les télétravailleurs en confinement ?   

 

Dont la moitié expérimente cette forme de travail pour la première fois

 

Les résultats nous apprennent également que 62% télétravaillent à 100% en confinement, alors qu’en moyenne, le télétravail est pratiqué 3 jours par semaine. 

 

 

Distinctions entre hommes et femmes en télétravail depuis le confinement:  

 

 

 

Le télétravail a toujours été exercé majoritairement par les hommes et cette tendance n’a pas changé avec le confinement. 

 

En revanche, la proportion hommes/femmes a nettement diminué par rapport aux données de 2019 : 62% des télétravailleurs étaient des hommes, contre 38% de femmes.

 

Ceci s’explique notamment par le fait qu’une plus grande proportion de nouveaux télétravailleurs sont des femmes: 52%.

 

 

Situation des télétravailleurs

 

92% des télétravailleurs confinés exercent leur activité depuis leur résidence principale, dont:

-54% dans une maison;

-46% dans un appartement

 

Parmi eux, 46% vivent en couple avec enfant(s). 

 

De manière générale, les télétravailleurs travaillent majoritairement (45%) dans le secteur des services, et dans une entreprise de plus de 250 salariés (65%).

 

Par ailleurs, depuis le début du confinement, l’étude révèle que la part des catégories socio-professionnelles les plus aisées, des cadres et des managers a relativement diminué. 

 

 

 

2019

Depuis le 17 mars 2020

CSP+

65% des télétravailleurs

59% des télétravailleurs

cadres

51% des télétravailleurs

41% des télétravailleurs

managers

52% des télétravailleurs

42% des télétravailleurs

 

 

 

  • Comment ces télétravailleurs vivent-ils le télétravail dans le contexte particulier de la crise sanitaire?

 

La mise en place du télétravail a-t-elle été facile?  

 

 

 

Les 3/4 des télétravailleurs estiment que la mise en place du télétravail a été facile. C’est également le cas pour 64% des nouveaux télétravailleurs. 

 

De plus, 74% ont eu la possibilité d’adapter ou de réduire leurs horaires de travail pour répondre à leurs contraintes personnelles ou familiales. 

75% déclarent avoir des échanges réguliers avec leur responsable hiérarchique.

 

La communication interne autour de la crise et des mesures prises par l’entreprise est également jugée satisfaisante dans l’ensemble par 72% des télétravailleurs.

-68% la jugent claire sur les dispositifs RH mis en place (consignes de prévention, congé pour garde d’enfants, chômage partiel…);

-66% pensent qu’elle a été transparente sur tous les aspects économiques (activité de l’entreprise, prévisions…);

-65% la qualifient de rassurante

 

 

Sur une note moins positive:  

 

 

 

Une grande partie de télétravailleurs estime ne pas avoir bénéficié d’un accompagnement  (formation, sensibilisation aux risques des outils de travail à distance …) depuis le début du confinement lors de la mise en place du télétravail à distance. Le taux est d’autant plus élevé chez les nouveaux télétravailleurs : 68%.

 

 

Perception du télétravail :   

 

 

La perception du travail reste donc globalement positive. Cette note est bonne, compte tenu des difficultés rencontrées

-43% n’ont pas d’espace de travail adapté;

-48% sont confrontés à des difficultés techniques plus importantes. 

 

 

  • Quels sont les impacts sur la santé mentale et physique? 

 

Bien que 38% des télétravailleurs trouvent que le télétravail contraint a eu un impact positif sur leur autonomie, leur responsabilisation, la gestion de leur temps et leur concentration, beaucoup estiment que leur santé s’est dégradée

 

-28% estiment que leur charge mentale a augmenté;

-39% ont du mal à articuler temps de vie professionnel et personnel;

-45% des télétravailleurs ont du mal à se déconnecter du travail.

 

 

Les télétravailleurs se disent également inquiets pour l’avenir: 

-86% des salariés se disent inquiets pour l’avenir économique du pays;

-49 % pour leur propre avenir;

-42% pour celui de leur entreprise. 

 

 

  • Déconfinement : l’avenir du télétravail

 

 

 

35% des salariés (contre 16% seulement après les mouvements sociaux de Décembre 2019 et Janvier 2020) pensent que cette période de télétravail en confinement va modifier la position de leur entreprise vis-à-vis du télétravail.

 

Dans l’ensemble, les salariés souhaitent pratiquer le télétravail après le confinement (88% des habitués et 58% des nouveaux télétravailleurs), que ce soit de manière régulière (pour 32%) ou ponctuelle (pour 41%).

 

 

 

Cette étude sur le télétravail s’ajoute aux nombreuses autres études et sondages qui ont été réalisés pendant la période de confinement, dont celle de l’Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de Travail (résultats publiés le 29/04 à consulter ici), ou encore celle de l’UGICT-CGT (résultats publiés le 04/05 à consulter ici).

 

Une deuxième vague d’étude pour Malakoff Humanis aura lieu du 5 au 9 mai 2020, et une troisième du 20 au 24 mai 2020. Il sera intéressant de comparer les résultats des trois études afin d’observer si une évolution a eu lieu entre les données reçues pendant le confinement, et celles reçues après le déconfinement. 

 

Pour information : le télétravail reste préconisé par le gouvernement après le 11 mai 2020 afin de « réussir le déconfinement ». 

 
 
Vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse de l'étude Télétravail en confinement par Malakoff Humanis.


par : Sara Klack




 
 
Retour à l'accueil de Dialogue social.fr

Institut du travail - Université Robert Schuman à Strasbourg

Université de Strasbourg

LOGO-DIRECCTE.gif