Recherche

  Articles contenants :
et
et


  Traitant du sujet :
  
  

Lettre d'information

Télécharger les lettres d'information  
Télécharger toutes les
lettres d'information


Recevoir la lettre d'information
par mail :

* champ obligatoire






captcha


Télécharger Adobe Reader
 


La Hausse des contrats d’apprentissage en 2017 : Analyses de la DARES

> article du 11-02-2019

Au mois d’octobre 2018, la DARES (Direction de l’animation de la recherche et des études statistiques) a publié une étude relative au recours à l’apprentissage en 2017.

Cette étude conclut à une hausse de la conclusion de contrats d’apprentissage que la DARES explique notamment par l’entrée en vigueur de la loi n° 2016-1088 du 8 août 2016 relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels (à titre expérimental dans 9 régions).

Cette réforme législative prévoit en effet le recul de l’âge limite de l’apprenti pour pouvoir conclure un contrat d’apprentissage à 30 ans.

Différents éléments quantitatifs ressortent de cette étude :

-          La quasi-totalité des contrats d’apprentissage sont conclus dans le secteur privé malgré une hausse de près de 8 points dans le secteur public

-       « La hausse des recrutements d’apprentis de niveau baccalauréat ou plus à la signature de leur contrat se poursuit

-      L’ouverture de l’apprentissage en 2017 aux plus de 25 ans sans condition dans 9 régions expérimentatrices suite à la loi du 8 août 2016 a fortement contribué à cette hausse, et s’est traduite par un triplement du nombre de recrutements d’apprentis de 26 ans et plus dans les régions expérimentatrices. Ces nouveaux apprentis, plus âgés, sont aussi plus souvent titulaires d’un diplôme de niveau baccalauréat ou supérieur

-          Les apprentis recrutés dans le cadre de l’expérimentation, plus âgés, sont majoritairement d’anciens salariés ou demandeurs d’emploi et sont plus diplômés que les apprentis plus jeunes

-          Même si la très large majorité des apprentis préparent un diplôme, ils sont plus nombreux à préparer un titre professionnel. Cela fait suite notamment à l’ouverture à l’apprentissage de 85 titres professionnels du ministère chargé de l’emploi suite à la loi du 8 août 2016

-          86 % des apprentis qui s’orientent vers les métiers de l’industrie et du bâtiment sont des jeunes hommes. Les jeunes filles préparent le plus souvent un métier du domaine des services

-          Les femmes ne représentent qu’un tiers des nouveaux apprentis mais leur part augmente lentement depuis 20 ans.

-          Les jeunes filles apprenties sont également plus qualifiées : 43 % d’entre elles préparent un diplôme ou un titre de l’enseignement supérieur contre 32 % des jeunes hommes ».

 

Vous trouverez ci-après l’étude de la DARES dans son intégralité.

 


par : Khalida BENZIDOUN




 
 
Retour à l'accueil de Dialogue social.fr

Institut du travail - Université Robert Schuman à Strasbourg

Université de Strasbourg

LOGO-DIRECCTE.gif