Recherche

  Articles contenants :
et
et


  Traitant du sujet :
  
  

Lettre d'information

Télécharger les lettres d'information  
Télécharger toutes les
lettres d'information


Recevoir la lettre d'information
par mail :

* champ obligatoire






captcha


Télécharger Adobe Reader
 


L’apprentissage en 2017, une hausse des recrutements soutenue par l’ouverture de l’apprentissage jusqu’à 30 ans : DARES Résultats octobre 2018

> article du 08-11-2018

Le 12 octobre 201, la DARES (direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques) a publié une étude relative au recours à l’apprentissage.

 

Cette étude fournit des données quantitatives quant aux évolutions du recours à l’apprentissage. De plus, cet organisme apporte des données qualitatives pour expliquer les raisons de la hausse de l’utilisation de l’apprentissage.

 

Ainsi, met en exergue les éléments suivants :

  • « - En 2017, 294 800 nouveaux contrats d’apprentissage ont été signés, 280 400 dans le secteur privé et 14 500 dans le secteur public.

  • Plus de la moitié de cette hausse résulte de l’expérimentation introduite en 2017 par la loi n° 2016-1088 du 8 août 2016 relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels ouvrant [à titre expérimental] l’apprentissage sans condition aux 26-30 ans dans neuf régions

  • La hausse des embauches d’apprentis en formation de niveau Bac+2 ou plus se poursuit ».

  • Les embauches continuent d’augmenter dans le secteur public, notamment dans les collectivités territoriales et les établissements publics.

 

Par ailleurs, la DARES décline les enseignements principaux tirés de cette étude. Il apparaît donc que :

  • Une progression continue dans les différents secteurs suivants (construction, transports, commerce, réparation automobile, coiffure,)

  • Avec l’expérimentation de l’ouverture de l’apprentissage jusqu’à 30 ans, les apprentis sont de plus en plus âgés et sont davantage diplômés, ou alors des anciens salariés

  • Une forte segmentation sexuée des métiers préparés par apprentissage (86 % des apprentis qui s’orientent vers les métiers de l’industrie et du bâtiment sont des jeunes hommes. Les jeunes filles préparent le plus souvent un métier du domaine des services)

  • Une augmentation continue des contrats d’apprentissage inférieurs à un an

  • Une augmentation du recours à l’apprentissage dans le secteur public

 

Vous trouverez ci-après l'étude de la DARES dans son intégralité.


par : Khalida BENZIDOUN




 
 
Retour à l'accueil de Dialogue social.fr

Institut du travail - Université Robert Schuman à Strasbourg

Université de Strasbourg

LOGO-DIRECCTE.gif