Recherche

  Articles contenants :
et
et


  Traitant du sujet :
  
  

Lettre d'information

Télécharger les lettres d'information  
Télécharger toutes les
lettres d'information


Recevoir la lettre d'information
par mail :

* champ obligatoire






captcha


Télécharger Adobe Reader
 


Modes de rupture : Cessation anticipée d'activité : Préretraite d'entreprise

Entreprise Arkema : accord relatif à un dispositif de préretraite d'entreprise.

> article du 30-08-2007

Arkema, qui rassemble les activités chimiques du groupe total, a signé, le 2 juin 2005, avec tous les syndicats présents dans l’entreprise, un accord relatif à un dispositif de préretraite choisie financée par l’entreprise en faveur des salariés volontaires justifiant de 5 années d’ancienneté. Ce dispositif accompagne un plan de consolidation de l’activité et un plan de sauvegarde de l’emploi dans le pôle « produit vinylique ».

Le dispositif de préretraite maison est ouvert à partir de 52 ans sur le site de Saint Auban, la principale usine affectée par les suppressions de poste. Sur les autres sites, l’âge de départ de l’entreprise est fixé à 56, 57 ou 58 ans.

En outre, le salarié doit pouvoir justifier au moment de son adhésion du nombre de trimestres exigé pour avoir une retraite sécurité sociale à taux plein au terme de la cessation anticipée d’activité (variable selon l’âge d’entrée dans le dispositif).

L’entreprise garantit jusqu’à l’âge de la retraite un revenu égal à 65% du salaire de référence.

A consulter :
Liaisons sociales, conventions collectives, numéro 336, 08/07/2005.


par : Tiphaine Garat


Documents jointsDocuments joints




 

Commentaire sur l'articleRéponse(s) à l'article



 
 
Retour à l'accueil de Dialogue social.fr

Institut du travail - Université Robert Schuman à Strasbourg

Université de Strasbourg

LOGO-DIRECCTE.gif