Recherche

  Articles contenants :
et
et


  Traitant du sujet :
  
  

Lettre d'information

Télécharger les lettres d'information  
Télécharger toutes les
lettres d'information


Recevoir la lettre d'information
par mail :

* champ obligatoire






captcha


Télécharger Adobe Reader
 


Seniors : Seniors : maintien dans l\'emploi : Négociation sur l'emploi des seniors : Accords

Branche du négoce des matériaux de construction : accord du 12 novembre 2009 portant sur l'emploi et le travail des seniors.

> article du 15-12-2009

Conscients de l'enjeu majeur de la gestion des âges pour le développement de l'entreprise et relevant que le taux d'emploi des seniors dans la branche " négoce des matériaux de construction " est de 5%, la Fédération française du négoce des matériaux de construction, et  les syndicats de salariés CFDT, CFE-CGC, et CFTC, ont conclu, le 12 novembre 2009, un accord portant sur l'emploi et le travail des seniors.

Objectif chiffré de maintien dans l'emploi des seniors de 55 ans et plus :

Compte tenu de la situation économique de la branche, les signataires souhaitent traduire un objectif de maintien dans l'emploi au taux consolidé de la branche et constaté dans le rapport de branche, soit à la date de signature de cet accord, 5%.

Les partenaires sociaux de la branche laissent aux entreprises le soin de mettre en place des objectifs et indicateurs pertinents, adaptés à leur situation économique et démographique.

Actions spécifiques de développement et de maintien dans l'emploi des seniors :

Amélioration des conditions de travail et prévention des situations de pénibilité :

Pour améliorer les conditions de travail, l'accord prévoit trois démarches : l' identification des situations de pénibilité professionnelle, l' adaptation et l'aménagement des conditions de travail et la mise en oeuvre d'une politique de prévention des risques professionnels spécifiques aux seniors.

Anticipation de l'évolution des carrières professionnelles :

 Pour anticiper cette évolution, plusieurs leviers sont prévus :

- l'observatoire prospectif des métiers et des qualifications chargé d'une mission de veille et d'alerte sur les facteurs affectant l'évolution et le contenu des emplois;

- la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences;

- les entretiens professionnels de deuxième partie de carrière.

Recrutement des salariés âgés de 50 ans et plus :

L'accord rappelle que toute référence à l'âge dans les offres d'emplois et les propositions de mutation interne est interdite.

Les signataires conviennent de former et de sensibiliser les managers au recrutement des seniors. Il est également prévu d'organiser des actions de communication dédiées aux seniors pour les sensibiliser aux métiers du négoce des matériaux de construction.

Développement des compétences et des qualifications et accès à la formation :

Un accès prioritaire à certains dispositifs de formation est réservé aux seniors : périodes de professionnalisation, DIF, certifications.

Aménagement des fins de carrière et transition entre activité et retraite :

Plusieurs dispositifs sont prévus : temps partiel, nouvelles répartitions des horaires, missions ponctuelles, cumul emploi-retraite.

Transmission des savoirs et des compétences et développement du tutorat :

Les partenaires sociaux demandent que les dispositifs de tutorat et de parrainage soient institués dans les entreprises et mis en oeuvre à travers deux types d'actions :

- renforcement du rôle des seniors dans l'accueil et l'intégration des nouveaux salariés à travers par exemple la constitution d'équipes de travail d'âges mixtes;

- renforcement du rôle des seniors dans le processus d'accompagnement des salariés en situation de professionalisation.

 

Enfin, pour évaluer la réalisation de chacune des actions déclinées dans cet accord, mais également d'en assurer le suivi, les parties conviennent d'élaborer de nouveaux indicateurs chiffrés (voir annexe 1 de l'accord) correspondant à chacun des objectifs énumérés dans cet accord.

L'accord est conclu pour une durée déterminée de trois ans, et entrera en vigueur le 1er janvier 2010.


par : Hakim EL FATTAH




 

Commentaire sur l'articleRéponse(s) à l'article



 
 
Retour à l'accueil de Dialogue social.fr

Institut du travail - Université Robert Schuman à Strasbourg

Université de Strasbourg

LOGO-DIRECCTE.gif