Recherche

  Articles contenants :
et
et


  Traitant du sujet :
  
  

Lettre d'information

Télécharger les lettres d'information  
Télécharger toutes les
lettres d'information


Recevoir la lettre d'information
par mail :

* champ obligatoire






captcha


Télécharger Adobe Reader
 


Seniors : Seniors : maintien dans l\'emploi : Négociation sur l'emploi des seniors : Accords

Bouygues Telecom s'engage sur l'emploi des seniors

> article du 13-10-2009

La direction de Bouygues Telecom et les syndicats CFDT, CFE-CGC, CFTC et CGT-FO ont conclu, le 12 février 2007, un accord portant sur l'emploi et le travail des seniors. Le thème de cet accord a été inscrit dans le protocole de Négociation Annuelle 2005. 

L'entreprise et les acteurs syndicaux s'engagent à travers cet accord à "mener une réelle politique de gestion des seniors, et cela bien que cette population soit encore peu nombreuse en son sein".

Conscients que "le recrutement est l'élément initial et déterminant dans la politique d'égalité des emplois", les parties signataires précisent d'emblée que "la rédaction des offres d'emploi ne fait apparaître aucune différenciation par rapport à l'âge".

Le parcours professionnel :

Afin de permettre à chaque collaborateur de construire son parcours professionnel tout au long de la vie, l'accord prévoit la mise en place de plusieurs outils : 

les entretiens annuels d'échange et les entretiens de formation, qui sont des moments privilégiés d'échange entre le collaborateur et sa hiérarchie;

les comités carrière qui sont des moments consacrés à l'examen des besoins de l'entreprise, des possibilités et souhaits d'évolution des collaborateurs;

l'entretien de deuxième partie de carrière pour les collaborateurs de 45 ans et plus. Cet entretien est facultatif, il est destiné à faire le point sur les perspectives de déroulement de carrière et de mobilité professionnelle;

le bilan de compétence et la priorité d'accès à une validation des acquis de l'expérience : chaque collaborateur, après 20 ans d'activité professionnelle ou à compter de son 45 ème  anniversaire peut bénéficier, à son initiative et sous réserve d'une ancienneté minimum d'un an dans l'entreprise d'un bilan de compétence ainsi que d'une priorité d'accès à une validation des acquis de l'expérience.

 La formation :

Les collaborateurs de 45 ans et plus, ayant une ancienneté de 5 ans et plus dans l'entreprise, peuvent anticiper le cumul du DIF sur une durée de 10 ans jusqu'à un total de 200 heures. 

L'adaptabilité :

Lors des entretiens de 2ème partie de carrière, la situation individuelle du collaborateur est examinée au regard du poste de travail, des responsabilités y afférant et des fonctions occupées tout en tenant compte de l'évolution de l'entreprise. A partir de 50 ans tout collaborateur bénéficie d'une visite médicale annuelle.

La transmission des savoirs et savoir-faire :

Pour les parties signataires "la mise en oeuvre du tutorat et du parrainage contribue à pérenniser la mémoire de l'entreprise et favorise la transmission des savoirs et savoir-faire en permettant un échange réciproque d'expérience et de connaissances entre les collaborateurs chargés de ces missions et les salariés concernés.

Perco :

Chaque collaborateur peut bénéficier du Plan d'Epargne pour la Retraite Collectif (PERCO) mis en place au sein du groupe Gouygues.

L'accompagnement de fin de carrière :

Dans la perspective d'une cessation d'activité anticipée ou progressive, les collaborateurs pourront utiliser leur Compte Epargne Temps pour aménager leur temps de travail.

Cet accord est conclu pour une durée indéterminée. Il est entrée en vigueur le 1er octobre 2007.


par : Hakim EL FATTAH




 

Commentaire sur l'articleRéponse(s) à l'article

Soyez le premier à déposer un commentaire




 
 
Retour à l'accueil de Dialogue social.fr

Institut du travail - Université Robert Schuman à Strasbourg

Université de Strasbourg

LOGO-DIRECCTE.gif