Recherche

  Articles contenants :
et
et


  Traitant du sujet :
  
  

Lettre d'information

Télécharger les lettres d'information  
Télécharger toutes les
lettres d'information


Recevoir la lettre d'information
par mail :

* champ obligatoire






captcha


Télécharger Adobe Reader
 


Seniors : Seniors : maintien dans l\'emploi : Négociation sur l'emploi des seniors : Accords

La branche des agences générales d'assurances s'est dotée d'un accord relatif à la formation professionnelle tout au long de la vie

> article du 04-04-2016

Les représentants des employeurs et des salariés au sein de la branche des agences générales d'assurances ont signé le 26 novembre 2015, en faveur des personnels, un accord relatif à la formation professionnelle tout au long de la vie. En effet, en partant du constat que la démographie de la branche connaîtra dans les années à venir une évolution importante du fait des nombreux départs à la retraite d'agents généraux d'assurances et de collaborateurs et que par ailleurs, "les mutations économiques et technologiques, les évolutions toujours plus rapides de la réglementation imposent une expertise grandissante des collaborateurs", les parties signataires estiment indispensable de "mettre en oeuvre les outils de formation qui permettront de faire face à ce renouvellement générationnel majeur tout en garantissant le maintien d'un niveau élevé de la qualité de service".

Dans cette optique, l'accord signé prévoit de développer, grâce aux différents dispositifs de formation existants, trois axes de compétences qui contribuent directement à la performance des agences générales d'assurance en même temps qu'elles favorisent l'évolution professionnelle des salariés, à savoir les compétences orientées "métier", les compétences orientées "relation client" et les compétences en "efficacité professionnelle" et d'organiser, au profit de l'ensemble des collaborateurs, des mises à niveau régulières des connaissances techniques, juridiques et commerciales.

A partir de la considération que chaque agence peut être, pour les collaborateurs, un lieu privilégiée d'apprentissage des métiers "pour autant que les conditions nécessaires d'accompagnement soient mises en oeuvre", les parties signataires incitent à l'utilisation des techniques pédagogiques permettant le développement de l'individualisation des parcours de formation. Peuvent être mobilisées, à cet effet, les techniques de formation à distance et d'auto-formation ainsi que les actions de validation des acquis de l'expérience.   

Par ailleurs, conscients que "le développement d'une culture de partage et de transfert des connaissances et des compétences" est essentiel pour la performance globale des agences générales d'assurances, les parties signataires préconisent la mise en place du tutorat afin de favoriser et d'entretenir cette culture "au profit de tout nouvel embauché mais aussi par et pour l'ensemble des collaborateurs". L'accord stipule ainsi que pour chaque salarié en contrat de professionnalisation, un tuteur est choisi par l'employeur parmi des salariés volontaires. Ce tuteur se verra confier la tâche d'accueillir et de guider le salarié nouvellement embauché.

Enfin, dans un contexte où les salariés sont appelés, du fait notamment des différentes réformes ayant augmenté l'âge de départ à la retraite, à se maintenir dans l'emploi plus longtemps qu'auparavant, les parties signataires de l'accord "attachent une importance particulière" à la formation des collaborateurs comptant 20 ans d'activité professionnelle ou âgés d'au moins 45 ans et disposant d'une ancienneté minimum d'un an de présence dans l'agence générale d'assurance". L'accord stipule, en outre, que lors de la préparation de son départ à la retraite, le salarié âgé de 55 ans et plus peut bénéficier dans le cadre du compte personnel de formation d'une formation certifiante ou qualifiante et, en cas de cumul emploi/retraite, le salarié pourra mobiliser les heures acquises et non utilisées avant la liquidation de ses droits pour suivre une action de formation correspondant aux critères d'éligibilité fixés.


par : Hakim EL FATTAH




 

Commentaire sur l'articleRéponse(s) à l'article



 
 
Retour à l'accueil de Dialogue social.fr

Institut du travail - Université Robert Schuman à Strasbourg

Université de Strasbourg

LOGO-DIRECCTE.gif