Recherche

  Articles contenants :
et
et


  Traitant du sujet :
  
  

Lettre d'information

Télécharger les lettres d'information  
Télécharger toutes les
lettres d'information


Recevoir la lettre d'information
par mail :

* champ obligatoire






captcha


Télécharger Adobe Reader
 


Accords sur l'égalité professionnelle et la diversité

Accord du 27 mai 2011 portant sur l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes au sein de France Télécom S.A.

> article du 04-07-2011

La société France Télécom a signé, le 27 mai dernier, avec trois organisations syndicales, la CFDT, FO et SUD, un accord portant sur l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. 

Après avoir signé deux accords sur cette question, direction et représentants des salariés déplorent la persistance d'"un déséquilibre femmes-hommes dans certains domaines" (informatique, réseaux et innovation-prospective) et "l'insuffisante proportion de femmes dans les niveaux de classification les plus élevés et dans les postes à forte responsabilité". 

Ils rappellent que fin 2010, le taux de féminisation de l'entreprise s'élevait à 36%. D'où l'initiative de mettre en place un nouvel accord marquant la volonté de France Télécom et des acteurs syndicaux de "consolider et poursuivre les engagements ... en matière d'égalité professionnelle et accroître les efforts là où cela s'avère nécessaire".

Des mesures concrètes sont prévues afin de : 

- renforcer l'organisation et les acteurs,

- améliorer l'équilibre femmes-hommes dans les recrutements,

- garantir l'égalité salariale et limiter l'impact de l'exercice de la parentalité sur la retraite,

- renforcer l'égalité dans l'évolution professionnelle,

- assurer un égal accès des femmes et des hommes à la formation professionnelle,

- évaluer les facteurs de risque au travail, spécifiques aux femmes,

- offrir un équilibre vie privée-vie professionnelle satisfaisant avec notamment des mesures dans le domaine de la parentalité, 

- communiquer, sensibiliser aux enjeux de l'égalité professionnelle.

L'accord sera décliné dans chaque établissement principal sous forme de plan d'actions.  

L'accord est conclu pour une durée de trois ans. Il cessera automatiquement de produire ses effets le 27 mai 2014.

 


par : Hakim El Fattah




 

Commentaire sur l'articleRéponse(s) à l'article



 
 
Retour à l'accueil de Dialogue social.fr

Institut du travail - Université Robert Schuman à Strasbourg

Université de Strasbourg

LOGO-DIRECCTE.gif