Recherche

  Articles contenants :
et
et


  Traitant du sujet :
  
  

Lettre d'information

Télécharger les lettres d'information  
Télécharger toutes les
lettres d'information


Recevoir la lettre d'information
par mail :

* champ obligatoire






captcha


Télécharger Adobe Reader
 


Egalité dans le travail : Homme-femme, égalité - mixité

Les femmes occupent des emplois où le travail semble moins épanouissant (DARES Analyse, déc. 2010)

> article du 17-12-2010

La Dares s'est intéressée dans une étude publiée le 2 décembre 2010 aux différences entre les hommes et les femmes à travers des dimensions moins souvent décrites comme l'autonomie au travail, l'utilisation de l'informatique, la qualité du collectif de travail et la satisfaction au travail.

Plusieurs enseignements ressortent de cette étude :

  • Dans les emplois occupés par les femmes, le travail est moins formalisé; les proportions sont néanmoins variables en fonction des domaines d'activité; 
  • La moins grande formalisation des emplois occupés par les femmes n'implique pas pour autant une plus grande autonomie : elles ont moins de marges de manoeuvre que les hommes;
  • Les femmes occupent des emplois moins qualifiants, leur travail semble plus monotone que celui des hommes;
  • Cadres ou non, les hommes encadrent plus souvent : parmi les cadres, 62% des hommes et 49% des femmes encadrent d'autres salariés; 
  • Les femmes utilisent plus intensivement les outils informatiques : début 2007, 79% des femmes et 71% des hommes utilisaient l'informatique dans le cadre de leur travail;
  • Le rythme du travail dépend surtout du métier exercé : ainsi au sein de la population ouvrière, les cadences machiniques concernent davantage les femmes, également parmi les salariés qui travaillent en contact permanent avec le public, les femmes font état d'une pression de la demande externe plus élevée que les hommes; 
  • Les femmes se sentent plus souvent débordées dans leur travail, surtout quand elles élèvent de jeunes enfants;
  • Les hommes signalent plus souvent une bonne ambiance de travail;
  • Les femmes disent moins souvent recevoir de l'aide lorsqu'elles sont confrontées à un travail délicat ou compliqué;
  • Les hommes subissent des horaires plus contraignants; 
  • Les femmes sont moins confiantes sur l'utilité de leur travail et moins satisfaites de leur salaire.   

L'intégralité de l'étude en pièce jointe.

Source : www.travail-emploi-sante.gouv.fr/etudes-recherche-statistiques-de,76/etudes-et-recherche,77/publications-dares,98/dares-analyses-dares-indicateurs,102/


par : Hakim El Fattah




 

Commentaire sur l'articleRéponse(s) à l'article



 
 
Retour à l'accueil de Dialogue social.fr

Institut du travail - Université Robert Schuman à Strasbourg

Université de Strasbourg

LOGO-DIRECCTE.gif