Recherche

  Articles contenants :
et
et


  Traitant du sujet :
  
  

Lettre d'information

Télécharger les lettres d'information  
Télécharger toutes les
lettres d'information


Recevoir la lettre d'information
par mail :

* champ obligatoire






captcha


Télécharger Adobe Reader
 


Généralités

Le Haut Conseil de la population et de la famille (HCPF) hostile à une gestion de l'emploi par l'âge

> article du 12-11-2007

Le Haut Conseil de la population et de la famille préconise une gestion globale des carrières et de la mobilité.

Reprenant l’avis d’experts de l’Anact, le HCPF souligne l’intérêt d’une gestion de l’emploi "neutre du point de vue de l’âge" mais permettant un aménagement des parcours de vie et des mobilités tout au long de la vie.

"Il faut montrer que l’âge n’est pas l’obstacle majeur au maintien dans l’emploi", ce sont pluôt la formation et l’adaptation du travail qui peuvent faire défaut.

C’est pourquoi le HCPF, s’appuyant sur les rapports du CAE et du CES, préconise de miser sur la formation continue et le développement des compétences, dans une logique préventive.

D’une part, en recourant davantage à la GPEC et aux dispositifs de formation existants : entretien professionnel, bilan de compétence, DIF et VAE.

D’autre part, il convient d’agir sur les conditions et l’environnement de travail, afin que les salariés puissent rester plus longtemps en activité.

Enfin, le HCPF propose que l’Etat donne l’exemple à partir d’un plan d’action pilote sur deux ou trois secteurs professionnels, par exemple celui des services à la personne. La gestion des âges pourrait également devenir une priorité de l’Etat employeur dans les services publics, ce qui est loin d’être le cas.

Lien vers le rapport


par : Tiphaine Garat




 

Commentaire sur l'articleRéponse(s) à l'article



 
 
Retour à l'accueil de Dialogue social.fr

Institut du travail - Université Robert Schuman à Strasbourg

Université de Strasbourg

LOGO-DIRECCTE.gif