Recherche

  Articles contenants :
et
et


  Traitant du sujet :
  
  

Lettre d'information

Télécharger les lettres d'information  
Télécharger toutes les
lettres d'information


Recevoir la lettre d'information
par mail :

* champ obligatoire






captcha


Télécharger Adobe Reader
 


Emploi des seniors : Généralités

Emploi et chômage des seniors : quelles sont les tendances en 2012?

> article du 10-01-2014

Dans une étude publiée par la Dares, fin décembre 2013, on apprend qu'en 2012, 47,9 % des personnes âgées de 55 à 64 ans sont actives en France métropolitaine, 72,5 % entre 55 et 59 ans et 23,1 % entre 60 et 64 ans, 44,5 % des 55-64 ans sont en emploi et 3,4 % au chômage.

En termes de tendances, l'étude souligne qu'une fois corrigé de l’effet de la structure démographique, le taux d’activité des seniors a augmenté de 3,6 points au cours de l’année 2012 (et le taux d'emploi de 3 points), à un rythme rapide, aussi bien pour les 55-59 ans que pour les 60-64 ans, comme c’était déjà le cas en 2011. Entre 65 et 69 ans, le taux d’activité est aussi en hausse bien que l’on ne compte encore que 6 % d’actifs.

Cette augmentation est conforme à l'évolution constatée depuis plusieurs années : en effet, entre 2003 et 2012, les taux d'activité masculins et féminins ont augmenté à tous les âges entre 55 et 69 ans. Certes, les taux d'activité commencent à baisser nettement après 54 ans, mais la tendance concernant la population des seniors est à la hausse. Les mesures prises dans le cadre des réformes des retraites de 1993, 2003 et 2010 (allongement de la durée de cotisation nécessaire à l'obtention du taux plein, libéralisation du cumul emploi-retraite, instauration d'une surcote, recul de l'âge légal de départ à la retraite ...) ne sont, à coup sûr, pas étrangères à cette progression. 

Il convient, toutefois, de souligner que la présence accrue sur le marché du travail des seniors ne signifie pas pour autant que ces derniers sont en emploi. La Dares indique à cet égard qu'à la fin 2012, 10,1% des chômeurs avaient 55 ans ou plus et montre que de début 2003 à fin 2012, le nombre de chômeurs âgés de 55 ans ou plus a augmenté de 157% (123% depuis début 2008), contre 22% pour les chômeurs âgés de moins de 55 ans. La conjoncture économique difficile, la fin de la dispense de recherche d'emploi, le déclin des préretraites et les représentations négatives pesant sur les seniors sont autant d'éléments qui peuvent expliquer, en tout cas en partie, cette situation.     

 


par : Hakim El Fattah




 

Commentaire sur l'articleRéponse(s) à l'article



 
 
Retour à l'accueil de Dialogue social.fr

Institut du travail - Université Robert Schuman à Strasbourg

Université de Strasbourg

LOGO-DIRECCTE.gif