Recherche

  Articles contenants :
et
et


  Traitant du sujet :
  
  

Lettre d'information

Télécharger les lettres d'information  
Télécharger toutes les
lettres d'information


Recevoir la lettre d'information
par mail :

* champ obligatoire






captcha


Télécharger Adobe Reader
 


Emploi des seniors : Généralités

Emplois vacants : diagnostic du Conseil d'orientation pour l'emploi

> article du 04-10-2013

Le Conseil d’orientation pour l’emploi a publié un rapport fort intéressant intitulé « Emplois durablement vacants et difficultés de recrutement ». Le COE note d’emblée que « dans un contexte de chômage élevé, l’existence d’emplois ne trouvant pas preneur est un paradoxe fréquemment dénoncé dans le débat public ». L’on se souvient qu’à l’occasion de la grande conférence sociale qui s’est déroulée en mois de juin dernier, le Premier ministre M. Jean-Marc Ayrault a annoncé un plan d'urgence pour former 30.000 chômeurs en 4 mois à des "emplois vacants"(Challenges, 21 juin 2013).

Quels sont les emplois durablement vacants ? Quel est leur nombre ? Quelle est leur localisation ? Quelles sont les causes des difficultés de recrutement ? Le COE estime essentiel d’éclaircir ces questions afin de « définir et mettre en œuvre une stratégie visant à améliorer le fonctionnement du marché du travail ».

Dans cette perspective, la première partie du rapport clarifie les différentes notions relatives aux postes vacants et aux difficultés de recrutement. Elle présente les statistiques qui les décrivent ainsi que leurs limites. Elle évalue l’ampleur de ces phénomènes au niveau national.

La deuxième partie identifie les métiers et secteurs confrontés à des difficultés de recrutement au niveau national et selon les territoires.

La troisième partie dresse une typologie des causes des difficultés de recrutement, dont l’importance varie selon les métiers.

Dans la quatrième partie, le Conseil avance plusieurs propositions afin de lutter contre les difficultés de recrutement, autour de trois axes :

  •  favoriser l’appropriation et un meilleur usage, par les acteurs concernés, des informations disponibles, qui méritent d’être améliorées ;
  • lutter de façon continue et durable contre les difficultés de recrutement notamment par des actions tendant à encourager la mixité des emplois en favorisant, entre autres, l’embauche des seniors dans les métiers où ils sont peu représentés;
  • dans l’intervalle, réduire régulièrement le stock d’emplois durablement non pourvus.


par : Hakim El Fattah




 

Commentaire sur l'articleRéponse(s) à l'article



 
 
Retour à l'accueil de Dialogue social.fr

Institut du travail - Université Robert Schuman à Strasbourg

Université de Strasbourg

LOGO-DIRECCTE.gif