Recherche

  Articles contenants :
et
et


  Traitant du sujet :
  
  

Lettre d'information

Télécharger les lettres d'information  
Télécharger toutes les
lettres d'information


Recevoir la lettre d'information
par mail :

* champ obligatoire






captcha


Télécharger Adobe Reader
 


Egalité dans le travail : Généralités

Le délai de prescription des actions pour discrimination réduit à cinq ans.

> article du 21-05-2008

Le délai de prescription des actins en justice en cas de discrimination à l’encontre d’un salarié ou d’un candidat à un emploi, à un stage ou à une formation sera réduit de 30 ans à 5 ans, en application de l’article 8 de la proposition de la loi portant réforme de la prescription en matière civile adoptée, le 6 mai dernier, par l’assemblée nationale, après le Sénat. Ce texte doit encore faire l’objet d’une seconde lecture devant le Sénat et l’Assemblée nationale.

Selon ce texte, l’action en réparation du préjudice résultant d’une discimination interdite par le Code du travail se prescrira par cinq ans à compter de la révélation de la discrimination (c’est-à-dire, selon un arêt récent de la Cour de cassation, lorsque le salarié a pu en prendre la mesure, par exemple grâce à la communication par l’employeur des éléments de comparaison nécessaires).

Ce délai ne sera pas susceptible d’aménagement conventionnel.

Toutefois, précise le texte, "les dommages et intérêts réparent l’entier préjudice résultant de la discrimination pendant toute sa durée".

- proposition de la loi portant réforme de la prescription en matière civile


par : Tiphaine Garat




 

Commentaire sur l'articleRéponse(s) à l'article



 
 
Retour à l'accueil de Dialogue social.fr

Institut du travail - Université Robert Schuman à Strasbourg

Université de Strasbourg

LOGO-DIRECCTE.gif