Recherche

  Articles contenants :
et
et


  Traitant du sujet :
  
  

Lettre d'information

Télécharger les lettres d'information  
Télécharger toutes les
lettres d'information


Recevoir la lettre d'information
par mail :

* champ obligatoire






captcha


Télécharger Adobe Reader
 


Diversité et égalité des chances en entreprise : des tendances encourageantes se dessinent (10e baromètre Medef)

> article du 18-10-2021

 

Publié le 11 octobre 2021 par le Medef, le 10e baromètre annuel sur la perception de l’égalité des chances en entreprise, rend compte de la perception des pratiques et actions menées en matière de diversité, de leur efficacité et des priorités d’engagement souhaitées par les salariés du secteur privé en France[1]. Des tendances encourageantes en ressortent : un fort intérêt pour le sujet de l’égalité entre les femmes et les hommes, un recul de la crainte de discrimination potentielle sur le marché du travail tout comme sur le lieu de travail, des entreprises de plus en plus inclusives. « Ce qui se dessine aux yeux des salariés va à contre-courant des échos alarmistes trop souvent amplifiés », relèvent les enquêteurs, tout en rappelant que « c’est au plus près du terrain que le travail doit se poursuive ».

  • L’égalité entre les femmes et les hommes en tête des sujets prioritaires en entreprise

Malgré son encadrement très poussé par le législateur, le sujet de l’égalité entre les femmes et les hommes reste en tête des priorités des salaries en termes de diversité et d’égalité des chances. C’est ce qu’affirment 47 % des sondés, dont 15 % placent ce sujet en tête des sujets prioritaires en entreprise. D’autres préoccupations se profilent aussi et concernent notamment l'égalité salariale (46 %), l'âge (37 %), le handicap (visible ou invisible) (33 %), le type de diplôme (33 %).

  • La crainte d’être victime de discrimination en recul

La crainte d’être potentiellement discriminé sur le marché du travail passe de 56 % en 2020 à 45 % en 2021, et atteint ainsi « le score le plus bas depuis la mise en place du baromètre ». Pour les enquêteurs, cela révèle que « ces craintes ne sont pas liées directement à l’entreprise mais bien plus au climat d’anxiété ambiant ».  La crainte d’être potentiellement discriminé au sein de sa propre entreprise est, elle aussi, en net recul, en passant de 41 % en 2020 à 34 % en 2021.

L’âge apparait comme premier critère selon lequel les sondés pensent qu’ils pourraient se faire un jour discriminer sur le marché du travail et au sein de leur entreprise, suivi de l’apparence physique et le sexe.

  • Des entreprises de plus en plus inclusives

Trois quarts des salariés sondés expriment le sentiment que leur entreprise représente bien la diversité de la société (9 points de progression en 5 ans), ce qui démontre « que l’entreprise est un lieu de plus en plus inclusif ». Et, depuis 10 ans, la perception que les salariés ont de l’importance que leur direction accorde à l’égalité des chances est en constante progression (79 % en 2021 contre 64 % en 2012).

Par ailleurs, la confiance des salariés dans leur avenir au sein de leur entreprise enregistre une évolution positive : ils sont 77 % à s’y sentir bien en 2021 (contre 75% l’année dernière), (+11 points en 10 ans).

Vous trouverez, ci-après, l’intégralité du 10e baromètre de perception de l’égalité des chances en entreprise du Medef, édition 2021.



[1] Enquête réalisée en ligne par TNS Sofres pour le Medef du 23 juin au 9 juillet 2021 auprès d’un échantillon de 1 502 personnes, représentatif de la population française salariée du secteur privé et âgée de 16 ans et plus et se basant sur la méthode des quotas.


par : Evdokia Maria Liakopoulou




 
 
Retour à l'accueil de Dialogue social.fr

Institut du travail - Université Robert Schuman à Strasbourg

Université de Strasbourg