Recherche

  Articles contenants :
et
et


  Traitant du sujet :
  
  

Lettre d'information

Télécharger les lettres d'information  
Télécharger toutes les
lettres d'information


Recevoir la lettre d'information
par mail :

* champ obligatoire






captcha


Télécharger Adobe Reader
 


Forte progression du recours au télétravail suite aux nouvelles restrictions sanitaires

> article du 29-04-2021

 

Alors qu’une certaine érosion du télétravail s’est constatée, les nouvelles mesures sanitaires en vigueur depuis le 3 avril 2021 portent un coup d’accélérateur à son déploiement. Tel est le constat qui ressort de l’enquête menée par Harris Interactive à la demande du ministère du Travail[1]. L'enquête a été réalisée en ligne du 15 au 18 avril 2021 auprès d'un échantillon de 2.008 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus, parmi lesquels sont représentés 1 140 actifs en emploi (hors demandeurs d’emploi).

A la mi-avril (du 12 au 18 avril), 43% des actifs interrogés ont télétravaillé au moins partiellement (55% disant que leur métier peut être exercé en télétravail), contre 37% début avril et 35% mi-mars. Lors du deuxième confinement de novembre 2020, ce taux atteignait le 41 %. Pour les actifs occupant des métiers télétravaillables, ce taux s’élève à 78%, contre 67% début avril.

Parmi les actifs ayant télétravaillé du 12 au 18 avril, 19% déclarent l’avoir fait à temps complet, contre 15% début avril et 20% en novembre. Quant au nombre moyen de jours de travail à distance, il s’affiche à 3,7 par semaine, atteignant le même niveau que celui de novembre.

L’enquête fait un focus spécifique en Ile-de-France où se concentrent les emplois du tertiaire. Le recours au télétravail connait une hausse plus marquée, avec 62 % des actifs ayant télétravaillé au moins partiellement, contre 53 % début avril. Pour les actifs occupant des métiers télétravaillables, ce taux est passé de 78% à 88%, et de 46% à 55% pour ceux pratiquant le télétravail à temps complet. Le nombre de jours de travail à distance passe à 4, contre 3,8 jours début avril.

Ce développement inédit va de pair avec un vécu contrasté des salariés en télétravail. Une partie importante des actifs se sent isolée (47%) et vit mal le télétravail au quotidien (33%). De même, 34% des actifs estiment que le télétravail augmente le stress ressenti.

Vous trouverez, ci-après, l’intégralité de l’enquête Harris Interactive pour le Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, L’activité professionnelle des Français pendant la crise sanitaire, avril 2021.

 

https://harris-interactive.fr/opinion_polls/lactivite-professionnelle-des-francais-pendant-la-crise-sanitaire-3/


[1]Harris Interactive pour le Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, L’activité professionnelle des Français pendant la crise sanitaire, avril 2021.


par : Evdokia Maria Liakopoulou


Documents jointsDocuments joints




 
 
Retour à l'accueil de Dialogue social.fr

Institut du travail - Université Robert Schuman à Strasbourg

Université de Strasbourg