Recherche

  Articles contenants :
et
et


  Traitant du sujet :
  
  

Lettre d'information

Télécharger les lettres d'information  
Télécharger toutes les
lettres d'information


Recevoir la lettre d'information
par mail :

* champ obligatoire






captcha


Télécharger Adobe Reader
 


Formation professionnelle des personnes en recherche d’emploi en 2016 et 2017 : Etude de la DARES

> article du 21-02-2019

En février 2019, la DARES (Direction d’animation de la recherche et des études statistiques) a publié des résultats relatifs à la formation professionnelle des personnes en recherche d’emploi en 2016 et 2017.

Cette étude recense différentes données quantitatives et qualitatives illustrant les principales évolutions du public en formation, la répartition des formations selon les commanditaires et le type de formations dispensées.

Il en ressort les principaux éléments suivants :

  • ·      La formation professionnelle des personnes en recherche d’emploi a été marquée par la mise en place en 2016 du plan « 500 000 formations supplémentaires » qui a été prolongé en 2017. Ce plan, lancé par l’État, avait pour objectif d’augmenter fortement l’accès à la formation des personnes en recherche d’emploi pour atteindre 1 million de formations (…). le plan a permis d’atteindre 1 014 000 entrées en formation en 2016 et 805 800 en 2017, contre 684 200 en 2015.
  • ·      La hausse a été particulièrement marquée pour les actifs en seconde partie de carrière (45 ans et plus)
  • ·      Le nombre de formations commandées par Pôle emploi a plus que doublé en 2016
  • ·     Si le nombre de formations commandées par les conseils régionaux a moins augmenté, les régions ont porté 40 % du volume supplémentaire de formations mesuré en nombres d’heures en 2016). En 2017, elles commandent 63 % de l’ensemble des heures de formation pour les personnes en recherche d’emploi.
  • ·     L’objectif le plus fréquent des formations commandées par Pôle emploi est l’obtention d’une certification.
  • ·      Cela représente environ un tiers des formations en 2017 (…) Le second objectif est l’adaptation au poste de travail, qui concerne environ un quart des formations en 2017. La professionnalisation, le perfectionnement et l’élargissement des compétences représentent environ un autre quart des formations commandées par Pôle emploi en 2017.
  • ·     Les domaines de formation les plus représentés dans les formations commandées par Pôle emploi sont la gestion et le commerce (échanges et gestion) et les services aux personnes
  • ·    La majorité des formations commandées par les conseils régionaux en 2017 sont certifiantes, professionnalisantes ou permettent de préparer à une qualification. Les régions sont aussi en charge des formations d’« insertion sociale et professionnelle », qui constituent la première étape d’un parcours de formation, avec des formations de remobilisation et d’aide à la définition d’un projet professionnel et des formations de remise à niveau et de maîtrise des savoirs de base.
  • ·     Les régions ont surtout commandé des formations en langues, en développement des capacités comportementales et relationnelles, ainsi que dans les services aux personnes.
  • ·     92 % des personnes en recherche d’emploi entrées en formation ont reçu une rémunération ou une allocation chômage. Cette augmentation s’explique par la hausse du nombre de formations commandées par Pôle emploi, pour lesquelles les stagiaires sont tous rémunérés.
  • ·         Tous commanditaires confondus, les stages de formation durent en moyenne 3,8 mois
  • ·      Le taux d’accès à la formation a diminué entre 2016 et 2017 pour les non diplômés ainsi que pour les titulaires d’un Bac ou d’un diplôme du supérieur, mais reste supérieur à son niveau de 2015.
  • ·     En particulier, les personnes de moins de 26 ans ayant un niveau de diplôme inférieur au CAP-BEP présentent habituellement un taux d’accès plus élevé que les autres classes d’âge et autres niveaux de diplôme. À l’inverse, le taux d’accès à la formation des personnes de 45 ans et plus ayant un CAP-BEP a fortement augmenté,
  • ·      Le plan « 500 000 formations supplémentaires » a ainsi permis de réduire les inégalités d’accès à la formation en favorisant les personnes en recherche d’emploi qui en bénéficiaient le moins ».

 Vous trouverez ci-après l’étude de la DARES dans son intégralité.


par : Khalida BENZIDOUN




 
 
Retour à l'accueil de Dialogue social.fr

Institut du travail - Université Robert Schuman à Strasbourg

Université de Strasbourg

LOGO-DIRECCTE.gif