Recherche

  Articles contenants :
et
et


  Traitant du sujet :
  
  

Lettre d'information

Télécharger les lettres d'information  
Télécharger toutes les
lettres d'information


Recevoir la lettre d'information
par mail :

* champ obligatoire






captcha


Télécharger Adobe Reader
 


Dernières publications

Accidentologie des jeunes travailleurs : Etude épidémiologique de l’INRS

> article du 11-12-2018

 « L’INRS a réalisé une étude épidémiologique sur les accidents du travail. Cette étude visait à évaluer l’efficacité de l’enseignement en santé et sécurité au travail reçu par de jeunes élèves ou apprentis issus de l’enseignement professionnel.

Au terme de cette étude, il apparait que recevoir un enseignement en santé et sécurité au travail réduit de moitié la survenue d’accidents du travail chez les jeunes entrant dans la vie professionnelle.

Fort de ces données qui constituent une véritable avancée, l’INRS peut d’une part valider la pertinence d’inclure un enseignement en santé au travail dans l’enseignement initial, et d’autre part faire des propositions pour l’avenir".

Cette étude se décompose sous formes de plusieurs problématiques et se déclinent comme suit :

 "Pourquoi s’intéresser aux accidents du travail chez les jeunes ?

Selon les statistiques de la (CNAM-TS), 10% des jeunes de moins de 25 ans sur cent se blessent au travail, alors que la fréquence annuelle pour l’ensemble des salariés est d’environ 4%.

 

 Que faire face à ce constat ?

La prévention des accidents du travail pour les jeunes s’est naturellement orientée vers l’enseignement de la santé et sécurité au travail. En France, cet enseignement est intégré dans la plupart des diplômes du secteur de l’industrie et de la construction, grâce à un partenariat entre le ministère de l'Éducation nationale et la CNAM-TS depuis 1993.

 

 Une étude épidémiologique pour évaluer les bénéfices d’un tel enseignement

 L’objectif principal de cette étude était d’évaluer si les jeunes ayant reçu un enseignement en santé et sécurité au travail au cours de leur scolarité auraient moins d’accident du travail que ceux qui n’en avaient pas reçu.

 

Les résultats de cette étude observationnelle révèlent une diminution de moitié du risque d’accident du travail pour les jeunes travailleurs ayant reçu un enseignement en santé et sécurité au travail au cours de leur scolarité ».

 

Vous trouverez ci-après une synthèse de l’étude de l’INRS


par : Khalida BENZIDOUN




 
 
Retour à l'accueil de Dialogue social.fr

Institut du travail - Université Robert Schuman à Strasbourg

Université de Strasbourg

LOGO-DIRECCTE.gif