Recherche

  Articles contenants :
et
et


  Traitant du sujet :
  
  

Lettre d'information

Télécharger les lettres d'information  
Télécharger toutes les
lettres d'information


Recevoir la lettre d'information
par mail :

* champ obligatoire






captcha


Télécharger Adobe Reader
 


Négocier sur le droit à la déconnexion

> article du 12-07-2018

La consécration d’un droit à la déconnexion se retrouve dans le rapport METTLING[1], lequel met en exergue la porosité entre la sphère privée et la sphère professionnelle : « les salariés peuvent ainsi travailler d’eux-mêmes hors temps de travail ; mais aussi être sollicités sur les temps réservés au temps de repos quotidien ou hebdomadaire, voire pendant les vacances ; à l’inverse, des éléments de la vie privée peuvent s’inscrire plus naturellement dans le temps dit « travaillé ». 47% des actifs déclarent ainsi faire un usage à la fois professionnel et personnel des outils numériques sur leur lieu de travail ».

 

Il devenait donc impérieux de légiférer afin de cloisonner la sphère professionnelle et la sphère privée afin d’assurer notamment la santé mentale des salariés, eu égard notamment à la quantité d’informations reçues et à traiter - « infobésité ».

 

C’est en ce sens que le droit à la déconnexion doit être partagé par l’employeur et le salarié : « la mission est convaincue de la nécessité de mettre en place de manière co-construite avec les instances de représentation du personnel un droit et un devoir de déconnexion, partagé entre l’entreprise et le salarié, des actions d’éducation à l’usage des outils numériques devant être conduites pour développer des comportements de nature à se préserver des risques d’excès ».

 

A cet effet, La loi n° 2016-1088 du 8 août 2016 relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels, dire « Loi Travail » a instauré un "droit à la déconnexion professionnelle devant se généraliser par la négociation d’entreprise".

 

Ensuite, venue réformer les règles du dialogue social, l’ordonnance n° 2017-1385 du 22 septembre 2017 relative au renforcement de la négociation collective[2] a  consacré la droit à la déconnexion.

 

Vous trouverez ci-après une étude relative à la mise en place du droit à la déconnexion.



[1] Rapport Transformation numérique et vie au travail établi par M. Bruno METTLING A l’attention de Madame la ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue Social, Septembre 2015

[2] Reprise par la loi n° 2018-217 du 29 mars 2018 ratifiant diverses ordonnances prises sur le fondement de la loi n° 2017-1340 du 15 septembre 2017 d'habilitation à prendre par ordonnances les mesures pour le renforcement du dialogue social

 


par : Khalida BENZIDOUN




 
 
Retour à l'accueil de Dialogue social.fr

Institut du travail - Université Robert Schuman à Strasbourg

Université de Strasbourg

LOGO-DIRECCTE.gif