Recherche

  Articles contenants :
et
et


  Traitant du sujet :
  
  

Lettre d'information

Télécharger les lettres d'information  
Télécharger toutes les
lettres d'information


Recevoir la lettre d'information
par mail :

* champ obligatoire






captcha


Télécharger Adobe Reader
 


Cumul emploi-retraite

Cumul emploi retraite : augmentation significative du nombre de retraités exerçant une activité salariée

> article du 08-03-2013

«Vieillir en restant actif ». Tel était le message porté par l’Année européenne 2012 du vieillissement actif et de la solidarité entre les générations. Trouve-t-il un écho auprès des retraités en France ? Il est sans doute trop tôt pour le savoir. Néanmoins, les derniers chiffres de la Caisse nationale d’assurance vieillesse sont instructifs sur la diffusion de la culture du « vieillissement actif »[1] en France. 

Ainsi, depuis 2008, le nombre de retraités cumulants leur pension de retraite et une activité salariée a plus que doublé. En 2011, ils étaient 310 796 assurés « cumulants », selon les chiffres de la CNAV.

Cet engouement pour le cumul emploi retraite s’explique par l’assouplissement des conditions  permettant de recourir à ce dispositif, mais pas seulement. La CNAV met en évidence l’effet démographique lié à l’arrivée à la retraite des premières générations nombreuses de l’après-guerre.     

Dans le détail, les hommes sont légèrement plus nombreux que les femmes à cumuler emploi et retraite (à 54 %). En 2011, l’âge moyen des « cumulants » est de 65 ans. Près de 50 % d’entre eux sont âgés de 65 ans et plus. Les cumulants ont eu une longue carrière avant le passage à la retraite (42 ans d’assurance en moyenne) ; un sur deux est poly pensionné. La durée moyenne de cumul emploi retraite est de 3 ans pour les cumulants de 2011.

Les pensions servies aux retraités « cumulants » sont en moyenne 21 % plus élevées que celles des « non-cumulants » dans l’ensemble des retraités de droit direct en paiement au 31 décembre 2011. Ceci s’explique notamment par une durée de carrière plus longue parmi les cumulants, de 2,5 ans pour les hommes et de 7,5 ans pour les femmes.



[1] Le «vieillissement actif» promu par l’Union européenne désigne « le fait de vieillir en bonne santé en conservant pleinement sa place dans la société, en restant épanoui dans sa vie professionnelle, autonome dans la vie quotidienne et engagé en tant que citoyen ».

Source : CNAV


par : Hakim El Fattah


Documents jointsDocuments joints




 

Commentaire sur l'articleRéponse(s) à l'article



 
 
Retour à l'accueil de Dialogue social.fr

Institut du travail - Université Robert Schuman à Strasbourg

Université de Strasbourg

LOGO-DIRECCTE.gif