Recherche

  Articles contenants :
et
et


  Traitant du sujet :
  
  

Lettre d'information

Télécharger les lettres d'information  
Télécharger toutes les
lettres d'information


Recevoir la lettre d'information
par mail :

* champ obligatoire






captcha


Télécharger Adobe Reader
 


Discrimination liée à l'âge

La Halde organise un collège thématique sur le critère de discrimination lié à l'âge.

> article du 28-09-2010

Sur les 9530 réclamations que la Halde a reçues depuis le début de l'année 2010, 5,94% concernent des pratiques qui peuvent être assimilées à des discriminations liées au critère de l'âge.

Les affaires portées devant la Halde concernent aussi bien les conditions de délivrance de cartes de paiement par des établissements de crédit (refus opposés à des personnes en raison de leur âge), l'accès à des stages et aux bourses d'étude ( une personne s'est vue refuser un stage obligatoire par le directeur d'un organisme privé pour valider sa formation au motif qu'elle était trop âgée), que l'emploi où des critères de limite d'âge subsistent encore. La Halde cite deux exemples. D'abord, une personne âgée de 57 ans avait postulé à une offre d’emploi de responsable d’exploitation transport au sein d’une grande entreprise. Elle avait été reçue en entretien. Le responsable chargé du recrutement l’a informée ensuite par courrier électronique que le fait qu’il ne lui restait que 3 ans à travailler était « bloquant ».

Ensuite, un assureur a refusé d’accorder une assurance « risque-chômage » à une personne de plus de 55 ans. La HALDE rappelle que cette pratique est pénalement condamnable. 

Consciente de l'importance que prend le phénomène des discriminations lié à l'âge¹ dans une société qui plus est vieillissante, la Halde organise dorénavant en sus de ses Collèges classiques, des Collèges thématiques. Le deuxième collège thématique du 27 septembre 2010 a porté sur le critère de discrimination lié à l'âge.

 La Halde a rendu plusieurs délibérations sur le critère de l'âge. Vous pouvez les consulter en cliquant sur le lien suivant : www.halde.fr/-Deliberations-.html

 

 

 

 

¹ D’après le baromètre établi par l’Observatoire des discriminations en 2006, l’âge est la première forme de discrimination dans l’emploi en France. Un candidat de 48-50 ans reçoit en effet 3 fois moins de réponses positives qu’un candidat de référence âgé de 28-30 ans.
Le baromètre fait apparaître également que la discrimination à l’égard des hommes de 48-50 ans se vérifie quels que soient les types d’emplois. Le taux de réponses positives est d’autant plus faible que la qualification est élevée. Un ouvrier de 48-50 ans à 2 fois moins de chances d’avoir une réponse positive qu’un candidat de 30 ans et un cadre 7 fois moins ! Pour les employés et les professions intermédiaires la discrimination en raison de l’âge se situe à des niveaux considérables (de 4 à 5 fois moins de réponses positives).
Créé en décembre 2003, l’Observatoire des discriminations est une composante du Cergors (Centre d’études et de recherches sur la gestion des organisations et des relations sociales) de l’université Paris 1-Panthéon Sorbonne ; il répond à la volonté de développer des recherches et des études sur toutes les formes de discrimination. Le baromètre a été réalisé avec la société d’intérim Adia.


par : Hakim EL FATTAH


Documents jointsDocuments joints




 

Commentaire sur l'articleRéponse(s) à l'article



 
 
Retour à l'accueil de Dialogue social.fr

Institut du travail - Université Robert Schuman à Strasbourg

Université de Strasbourg

LOGO-DIRECCTE.gif